Warning: The magic method SFML_Singleton::__wakeup() must have public visibility in /home/clients/57ee4fb117da1bbbdc1b3297649f63ec/sites/mouvementcmm.org/wp-content/plugins/sf-move-login/inc/classes/class-sfml-singleton.php on line 72
A PROPOS – Mouvement Le Congo Mérite Mieux (CMM)

Notre mission

Créé en France en août 2018. Le Congo Mérite Mieux (CMM) est un mouvement politique sous le leadership et la vision de Madame Philo Makiese Sitina, ensemble avec un groupe de congolais vivant à l’intérieur et à l’extérieur de la République Démocratique du Congo (RDC), qui propose un programme de contrat social visant à amener Madame Makiese Sitina à la Magistrature suprême en RDC.

Le Congo Mérite Mieux (CMM) se positionne comme une plateforme électorale qui vise la mobilisation de la diaspora congolaise, mais aussi des Congolais vivant au pays, afin qu’ils s’impliquent activement lors de la tenue des élections de 2023 et 2028 en République Démocratique du Congo (RDC). Ceci dans le but d’apporter un vent nouveau dans la gestion des affaires publiques en RDC, pour ne plus laisser aux seuls politiciens le destin du pays.

Le Congo Mérite Mieux (CMM) a besoin de toutes les intelligences congolaises, particulièrement des femmes. Notre objectif est de promouvoir les femmes à tous les niveaux, notamment les femmes ayant des compétences à mettre à la disposition de notre nation. Nous ambitionnons de présenter les femmes à différentes élections (présidentielle, législatives, municipales,…, mais aussi les hommes.

Même si notre objectif reste focalisé sur les femmes, les hommes ont toute leur place au sens de la parité, c’est-à-dire, 50% de femmes contre 50% d’hommes, ou 60-50 et vice versa, en fonction des situations. N’hésitez pas à rejoindre notre mouvement dès aujourd’hui, si votre coeur bat pour un Congo meilleur. Oui, il est possible de construire un tout autre Congo, exempt de médiocrité.

Philo Makiese Sitina

Présidente


Les objectifs du mouvement « Le Congo Mérite Mieux »

Notre mission se résume en 3 mots : « Changer le Congo »

  1. Garantir la pleine participation de la femme à la vie politique et la prise en compte de la parité homme-femme à tous les niveaux des institutions publiques et privées ;
  2. Instaurer un État de droit et démocratique ;
  3. Changer profondément et définitivement la gestion du pays pour le mieux-être des filles et fils du Congo ;
  4. Lutter pour l’alternance politique pacifique.

Sur le plan social

« Changer le Congo »

Développer une politique soucieuse des problèmes d’emploi, de santé, d’éducation et de solidarité nationale, pour favoriser l’épanouissement de tous au sein de la nation :Assurer le plein emploi aux filles et fils du Congo, afin de leur permettre de recouvrer leur dignité ; Reformer le système de santé, moderniser et équiper les infrastructures et garantir un accès universel à la santé de tous ;

Assurer l’accès gratuit à une éducation efficace et de qualité à tout enfant Congolais dans toutes les provinces du pays à travers une profonde réforme du système éducatif national pour l’adapter aux exigences universelles de développement et permettre ainsi au Congolais, en commençant par sa jeunesse, de recouvrer les moyens de maîtriser son destin.

Sur le plan politique

Mettre l’homme congolais au centre de toute action, et ainsi, conquérir le pouvoir par la voie des urnes, en excluant toute forme de violence et en instaurant une démocratie pluraliste authentique débouchant sur un État de Droit.

Sur le plan économique

Initier un vaste programme de réformes pour favoriser une croissance durable ancrée sur la liberté d’entreprise, le développement et la diversification de l’économie nationale, en mettant l’accent sur la production, la transformation dans le domaine agricole et technologique, mais aussi en dotant le Congo d’un parc industriel digne de son gigantesque potentiel.

Justice

Reformer le secteur de la justice pour que les droits et libertés des Congolais soient garantis, et mettre fin à l’impunité pour assurer l’égalité de tous devant la loi.

Défense et Sécurité

Reformer les forces armées, la police et les services de sécurité pour assurer la sécurité du territoire, la protection des personnes et de leurs biens, conformément aux normes internationales établies.

Administration

Décentraliser l’administration et opérer des réformes institutionnelles et structurelles, compte tenu de l’immensité du territoire national et de la croissance démographique en pleine expansion. Le CMM compte renforcer les institutions par la formation et le recyclage des cadres et responsabiliser les collectivités locales dans leur gestion.

Infrastructures

Initier des grands travaux dans les secteurs de l’eau, de l’électricité et du logement, ainsi que dans les secteurs des transports et voies de communication, afin d’avoir des infrastructures de base en mesure de garantir les déplacements des personnes et des biens, de permettre le flux des biens de consommation à travers tout le Congo et vers l’extérieur, et de permettre la connexion des voies de communication (routes, autoroutes, voies ferrées, fluviales et lacustres du Congo) vers les pays de la sous-région et du reste du continent.

International

La position géographique de la RDC lui confère un statut particulier dans la sous-région, le continent et dans les organisations internationales dont elle est membre. Le CMM entend imprimer un leadership puissant qui conduira le pays à apporter une contribution effective à l’intégration économique sous régionale et régionale et œuvrer à la consolidation de l’unité Africaine, à la solidarité Internationale et à la consolidation de la paix universelle.